Jean-René Marrec
Céramiste, né en 1953 dans les Côtes d’Armor. Vit et travaille, à Plumaudan, en Bretagne.
Pour Jean-René Marrec, le travail de la terre relève de l’évidence. À 12 ans, il rentre dans un atelier de céramique : il sait alors qu’il y consacrera sa vie. À sa sortie des Beaux-Arts de Rouen en section céramique, il installe son atelier dans l’Aude et continue en parallèle de sa pratique d’explorer et de perfectionner sa technique, notamment à travers des expériences dans divers ateliers. Il retourne en 2000 en Bretagne, sa terre natale et partage un atelier avec Maryline Berthault, qui l’accompagne dans la vie comme dans la création.
Depuis l’enfance, Jean-René Marrec tire de séries intensives de petits dessins d'animaux, de corps ou autres graphismes des sculptures en céramique massives et minimalistes. Dénuées de tout superflu, dépouillées, elles semblent remonter aux origines.
Si elles expriment un certain silence dans l’expression plastique, elles sont souvent, dans la forme, des réminiscences d’objets du monde industriel. Elles se traduisent par des volumes géométriques puissants qui s’interpénètrent, montés au colombin à l’africaine mais travaillées en légèreté au racloir, avec une certaine attention portée à la présence d’un biseau ou d’une ligne de séparation. La terre au grain irrégulier et apparent, peinte de couches successives d’oxydes fondus, est métallescente et lumineuse.
Back to Top