RYTHME GRAPHIQUE
DU 3 SEPTEMBRE AU 9 OCTOBRE 2021
ÉRIC ASTOUL, BÉATRICE BRUNETEAU, FLORENCE LEMIEGRE, ISABELLE LÉOURIER,
ESTELLE MATCZAK, MARIE-ANNE THIEFFRY, CLAIRE WOLFSTIRN
Qu’elles jouent sur la rondeur et les formes sinueuses ou sur les lignes épurées et les volumes nets, certaines pièces se livrent à des exercices de géométrie parfaitement maitrisé. Force et précision sont les facteurs déterminants cette sélection graphique.
Les porcelaines de Béatrice Bruneteau groupées par deux ou trois, sont tels des blocs enneigés où un dessin aléatoire crée une composition abstraite. Des volumes qui s’unissent ou se dissocient jouant sur l’espace et engendrant des assemblages divers.​​​​​​​
Isabelle Léourier propose un « Essaim » où les médaillons de soie se répètent en un tout vivant, composé de  neuf personnages aux émotions multiples.
Les panneaux en acier patiné d’Estelle Matczak jouent une composition qui semble articulée et en mouvement. Leurs calligraphies tout en rondeur viennent apporter de la poésie à cet ensemble aux connotations industrielles.
Les tableaux-bijoux de Claire Wolfstirn évoquant la dérive des continents et les falaises érodées, font vibrer le métal en des lignes au tracé délicat.
La succession des strates de carton de Marie-Anne Thieffry créée un motif rythmique fluctuant avec la lumière.
Les culbutos en raku de Florence Lemiegre oscillent, déployant toute leur puissance colorée. Les différences de tailles et nuances de couleurs viennent apporter un rythme particulier à cette série.​​​​​​​
Les céramiques au profil incurvé d’Eric Astoul s’emboitent harmonieusement en deux ou trois éléments.
Back to Top