Virginie Belle
Céramiste, née en 1976 à La Chapelle-en-Vercors, dans la Drôme. Vit et travaille à Bourg-en-Bresse, dans l’Ain.
Après un cursus littéraire et des premiers pas au théâtre, Virginie Belle poursuit une carrière de journaliste. S’ensuit un voyage d'un an autour du monde avec ses deux filles, à la suite duquel elle décide de changer de vie. La terre est alors une évidence, à travers les univers qu'elle offre, sa beauté, sa poésie, son rythme. Elle s'initie à la céramique avec Louise Ducrocq, à l'Atelier Elementerre à Fontenay-sous-Bois, puis se forme à Chemin de Terre, à Montreuil. Elle ouvre un premier atelier en Bourgogne, puis à Bourg-en-Bresse, dans l'Ain où elle est désormais installée.
Impulser un rythme, une respiration à la terre. Telle est la démarche de la céramiste, qui, après avoir exploré différents univers autour d’une céramique usuelle, adopte récemment une approche plus conceptuelle, emprunte d’une légère dissymétrie, de lignes épurées, ses pièces traduisent un mouvement, un sentiment qui s’échappe. Réalisées en grès blanc ou noir, par modelage et tournage des différentes parties, elles sont ensuite assemblées entre elles. La matière brute est mise en valeur. Les motifs sont ensuite incrustés dans la terre selon la technique de Mishima ou gravés sur une terre crue recouverte d’engobe.
Vivante, imparfaite, chaque sculpture s’étirant dans la verticalité, jouant sur les formes géométriques, porte une histoire, une émotion, une intention.

Virginie Belle, Petite fleur totem, grès

Virginie Belle, Ode, grès

Virginie Belle, Ode, grès

Virginie Belle, Pot trio ; Grand Pot, grès

Virginie Belle, Equilibre, grès

Virginie Belle, Accroche toi si tu peux !, grès

Back to Top